Comment ne plus être tracé par Google Analytics

Comment ne plus être tracé par Google Analytics

Google Analytics est un service offert aux propriétaires de sites, de boutiques en ligne, de blogs, leur permettant d’obtenir des statistiques de fréquentation fines et sans efforts.

Le problème est que ce service prend une telle ampleur que la majorité des sites que vous visitez utilisez ce système, faisant grossir la base de donnée de Google sur vos habitudes sur la toile.

Ce petit article n’a d’autre prétention que vous expliquer comme ce système marche et surtout comment le désactiver.

Qu’est-ce que Google Analytics ?

Alors, connaissez-vous Google Analytics ? Non ? Et pourtant lui, vous connaît, et vous connaît plutôt bien même…

Pour résumer, il s’agit d’un système d’analyse des visites mise en place par Google il y a quelques années qui offre gratuitement à tout webmaster la possibilité de connaître de manière précise les statistiques de fréquentation de son site. Pour en bénéficier, il lui suffit d’insérer quelques lignes de html invisible au visiteur en bas de chaque page. Ca sonne assez sympa au fond, non ?

Mais le revers de la médaille est que le succès de GA est tel que la majorité des sites que vous fréquentez utilisent maintenant ce système, alimentant une base de données dont Google est seul propriétaire. Il offre gratuitement aux propriétaires des sites une vue sur LEURS données, mais lui disposer de TOUTES ces données. Ainsi non content de savoir exactement tout ce que vous cherchez sur le net, Google grâce à ce système sait dans des proportions jamais atteintes ce que vous fabriquez sur la toile…

Une pratique qui se systématise

Pour m’éloigner un peu des chiffres officiels d’utilisation de Google Analytics, je me suis amusé à analyser tous les sites que j’ai visités hier, une centaine. Et le résultat est surprenant : 60% d’entre eux utilisent google analytics. Cela va d’AlloCine au Forum d’Ubuntu (!!), du site de Maitre Eolas aux petits blogs de campagnes en tout genre.

Point n’est besoin de me croire sur parole, vous pouvez vérifier tout cela par vous-même. Il suffit en effet d’ouvrir, par exemple, le site http://www.liberation.fr, cliquer-droit sur la page affichée pour demander à voir son code source. Dans ce code, allez aux dernières lignes. Vous verrez alors apparaître :

<script src= »http://www.google-analytics.com/urchin.js &raquo; type= »text/javascript »></script>

Techniquement, l’idée de base de ce système est d’inclure dans une page web un script qui se trouve chez google. Ce script est dynamique et permet à Google de collecter votre IP, d’en déduire votre pays ou votre ville, de connaître le site d’où vous venez, la taille de votre écran, votre système d’exploitation, le navigateur que vous utilisez, bref, beaucoup de choses qui prisent une à une ne semble pas porter à conséquence… Mais si vous imaginez que 60% des sites que vous utilisez alimentent la même base de donnée, vous concevez aisément que vos habitudes sur le nets sont vite bien connues de Google.

Bien sur, Google n’est pas le seul à jouer à ce jeu, nous pouvons par exemple citer le célèbre Xiti, l’acteur historique de ce marché, mais qui est du coup en net recul (moins de 10% de mes sites visités hier).

Comment s’en débarrasser

Déjà pourquoi bloquer ce système ? Là c’est avant tout une affaire de conviction personnelle. Je déteste simplement l’idée d’être tracé de manière aussi massive par un seul acteur du marché. Mais si cet argument ne vous convainc pas suffisamment, un autre serait que ce genre de système n’est pas transparent en terme de temps de chargement de page. En effet, rajouter une connexion vers Google pour chaque page que vous visitez ne peut être sans impacte. Ceci d’autant plus que certains sites cumulent avec un appel à XiTi, HitParade, etc… Bref, pour toutes ces raisons, moi, je vire…

FireFox et AdBlock

Alors pour ne plus nourrir la bête, il n’y a pas 36 solutions, il faut bloquer l’accès au site http://www.google-analytics.com. Pour les utilisateurs de FireFox, rien de plus simple. Il suffit pour cela de télécharger l’indispensable extension AdBlock. Bien évidemment, je dis cela pour la forme, car vous avez sûrement déjà ce plugin vitale qui permet de filtrer les pubs qui inondent les pages que l’on visite quotidiennement.

Cette extension, une fois activée, va pouvoir être alimentée par une liste d’adresse à bannir. Même si ce système est initialement conçu pour bloquer les pubs, il se prête très bien à cette nouvelle utilisation. Il suffit pour blocker google Analytics d’aller dans les préférences d’AdBlock (Outils/AddBlock/Preferences) et d’ajouter :

Et comme il ne faut pas faire deux poids, deux mesures, vous pouvez aussi ajouter XiTi et « quelques » autres Wink

  1. *.xiti.com/*
  2. *.hit-parade.com/*
  3. *.toutlemondeenblogue.com/*
  4. visit.geocities.com/*
  5. *.yimg.com/*
  6. *.cybermonitor.com/*
  7. *.overture.com
  8. *.mybloglog.com
  9. *.webtrendslive.com
  10. adnext.fr
  11. *.quantserve.com/*
  12. stats.wordpress.com/*
  13. *.ixnp.com/*
  14. *.statcounter.com/*
  15. *.extreme-dm.com/*
  16. *.googlesyndication.com/*
  17. *.sitemeter.com/*
  18. myustats.com/*
  19. *.reinvigorate.net/*
  20. *.clicktale.net/*
  21. *.hittail.com/*
  22. */xiti.js
  23. cetrk.com/*

Les nouvelles règles prennent effet dés la validation de la boite de préférences. Pour en être sur, il suffit de rentrer dans votre navigateur l’URL http://www.google-analytics.com. Lorsque vous validez, la page devrait vous indiquer qu’AdBlock l’a bloqué.

Fichier hosts

Une autre solution consiste à cacher l’adresse IP du site Google Analytics à votre navigateur. Pour cela il suffit de modifier votre fichier hosts et d’y ajouter la ligne

Pour les Linuxiens (Mac OS ?), le fichier host est présent en /etc/hosts. Pour les Windowsiens, il faut modifier c:\winnt\system32\drivers\etc\hosts ou c:\windows\system32\drivers\etc\hosts.

Privoxy, la solution ultime

Cette solution a été redéveloppée ici.

Conclusion

L’idée du Web Gratuit a fait se développer des pratiques qui sont aujourd’hui à la limite de la violation des droits à la vie privée. SpyWare ou Google Analytics n’ont au fond, aucune différence si ce n’est que le dernier sera justifié par ses supporters en argumentant que c’est la contrepartie de la gratuité. Je n’ai rien contre en réalité, mais faut-il encore avoir été prévenu.

1 Response to “Comment ne plus être tracé par Google Analytics”


  1. 1 TontonCéd 19 mai 2015 à 10:29

    Bonjour,
    J’utilise Firefox, mais l’extension Adblock n’existe apparemment plus.
    Quelle autre extension installé pour ne plus être tracé par Google Analytics?
    Cédric.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




I MOVED THIS BLOG FROM WORDPRESS TO BLOGGER. Ce blog est à
ex-ample.blogspot.com

Blog Stats

  • 206,687 hits

localization

Flickr Photos

Iceland

Plus de photos
juin 2008
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

%d blogueurs aiment cette page :